LE POSTE DE SECOURS – DPS

Tout DPS (Dispositif Prévisionnel de Secours) à personnes doit faire l’objet d’une demande écrite à l’association prestataire de la part de l’organisateur de la manifestation ou du rassemblement de personnes.

Détentrice de l’agrément opérationnel de sécurité civile, la Croix-Rouge organise au travers des postes de secours la mise en place de couvertures sanitaires lors de manifestations sportives ou culturelles, ou lors de rassemblements. Adapté à l’importance de l’événement, le dispositif repose sur des équipes de secouristes bénévoles.

Une grille d’évaluation des risques (RIS – ratio d’intervenants secouristes) permet de dimensionner la couverture sanitaire.

La taille des dispositifs sont adaptés aux situations :

POINT D’ALERTE ET DE PREMIER SECOURS (PAPS) :

Type de manifestation : rassemblant un nombre limité de personnes pour une activité non dangereuse.
Équipe et équipement : 2 intervenants secouristes qui disposent d’un lot de matériel de secours et de moyens de communication avec les secours publics.

POSTE DE SECOURS DE PETITE ENVERGURE :

Équipe et équipement : une ou deux équipes de secours, composées au minimum de deux équipiers secouristes (PSE2) et un secouriste (PSE1) encadrés par un chef d’intervention ; le poste dispose un lot de matériel complet et de moyens de communication.

POSTE DE SECOURS DE MOYENNE OU GRANDE ENVERGURE :

Équipe et équipement : 3 équipes de secours minimum coordonnées par un chef de dispositif expérimenté. La composition de chaque équipe est la même que pour le poste de secours de petite envergure.

Ces grand dispositifs sont généralement coordonnés par un poste de commandement afin de centraliser l’ensemble des demandes d’interventions et de coordonnées l’ensemble des moyens Croix-Rouge, Publics, privés ou associatif.

LA MISSION DES SECOURISTES

La mission des secouristes : protéger, secourir et alerter

Maillon non médicalisé de la chaîne de secours, ne pouvant se substituer au médecin, les intervenants secouristes :

  • assurent la protection de la victime.
  • prodiguent les gestes de premiers secours permettant de stabiliser ou d’améliorer son état.
  • transmettent un bilan au médecin régulateur du SAMU

Totalement bénévoles, les intervenants secouristes sont formés et équipés par la Croix-Rouge.

Membre de l’observatoire national du secourisme (ONS), la Croix-Rouge française met la qualité de prestation et le professionnalisme des intervenants au cœur de ses préoccupations.

LES TRANSPORTS D’URGENCE

La Croix-Rouge du Jura habilitée pour réaliser les transports d’urgence depuis un DPS

Un Véhicule de Premiers Secours à Personne (VPSP) dédié peut être mis en place sur un Dispositif Prévisionnel de Secours sans démunir le DPS pour réaliser des transports d’urgence.

Il existe deux types de transports d’urgence :

– Le transport vers un poste de secours fixe, qui, s’il est médicalisé s’appelle un poste médical avancé.

– Le transport du PMA ou du lieu de prise en charge directement vers un Centre Hospitalier.

Dans ce cas, celui-ci est régulé et autorisé par la plateforme de régulation régionale du SAMU Centre 15 à Besançon, à laquelle sera transmis préalablement le bilan de la victime à transporter.

Si le bilan secouriste transmis l’exige, une équipe SMUR viendra médicaliser le VPSP.

 

La mission des secouristes : protéger, secourir et alerter

NOTRE ACTIVITE

2019

69

Postes de secours

419

Personnes prises en charge

26

Transports d’Urgence

 

327

Personnes Formées

ILS NOUS
FONT CONFIANCE